Nous appeler

Qui doit faire le paiement de l’entretien de la chaudière ?

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Entretien Chauffagiste Orléans

Tables des matières

La maintenance de la chaudière devra absolument s’accomplir une fois par an pour limiter les éventualités de pannes ou même d’intoxication au monoxyde de carbone. Cependant, on pose trop souvent la question, qui est-ce qui devrait se charger de ce travail de maintenance ? L’occupant ou le bailleur ? Qui doit effectuer quoi ? Les réponses ici.

Entretien Chauffagiste Orléans

Les responsabilités de l’occupant concernant l’entretien de la chaudière

Une chaudière peu souvent entretenue représente un véritable danger pour l’état de santé. L’État français a donc mis en place des mesures concrètes afin d’éviter ce genre de souci.
Le Service Public indique nettement que ce service d’entretien une fois par an se trouve être sous la responsabilité et puis à l’initiative du locataire. Cela touche tant la location d’un appartement qu’une location d’appartement, sauf exception. À vrai dire, il survient que le louage précise que cette tâche incombe au propriétaire. Si par hasard la chaudière est collective, dans ce cas, son travail d’entretien sera pris en charge par le propriétaire ou l’assemblée des copropriétaires.
Il vous revient de même de vous occuper des remises en état minimes de la chaudière, comme, le dépoussiérage du régulateur de température, le réajustement de la soupape de pression, le paramétrage de la chaudière, et ainsi de suite.

Les précautions nécessaires à prendre

À compter de votre date d’entrée dans la résidence, vous obtenez un délai d’une année pour entamer la maintenance de la chaudière. Il est nécessaire de programmer ce diagnostic si vous désirez profiter de la protection adéquate. Vous pourrez en outre adhérer à un contrat maintenance chaudière gaz de votre ville.
Le proprio n’a pas à vous prescrire l’entreprise ou alors l’agent pour effectuer votre entretien. Vous devez néanmoins veiller à ce que l’artisan spécialisé ou le spécialiste soit agréé Reconnu garant de l’environnement (RGE).
Vous devrez coûte que coûte solliciter les certifications d’entretien de l’ancien locataire. Vous n’avez pas besoin d’assumer les dépannages d’un matériel endommagé suite à une insouciance qui n’est pas de votre faute.
Dans le cas où votre chaudière à gaz n’étant pas entretenue régulièrement et qu’ensuite elle ne marche plus, toutes les charges seront à votre disposition.

Qu’en est-il du bailleur ?

Dans le cas où les remises en état et l’entretien de la chaudière sont à la charge du locataire, les bailleurs doivent néanmoins prendre quelques dispositions.
Si des fois le chauffagiste de votre ville a constaté d’importantes réparations (fumée noirâtre, bruit sourd et sifflant, renouvellement de certaines pièces, fuite…) sur la chaudière alors que les travaux d’entretien ont été réalisés adéquatement, c’est au proprio de payer le montant d’argent. Si c’est une machine ancienne, le propriétaire doit s’occuper de son changement. Manifestement, un appareil de chauffage tombé en désuétude menace l’assurance des occupants.
Puisque vous êtes propriétaire, vous devez assurer un logement décent à votre locataire.

Le suivi des travaux d’entretien

En tant que propriétaire, vous devez demander un double de l’attestation de l’entretien de la chaudière quand le bail se termine.
Dans le cas où ce service d’entretien n’a pas été assuré par votre locataire, aucune sanction n’est prévue par les règles en cours. Il n’y a par conséquent aucune contravention.
Toutefois, il vous est possible recevoir le coût de l’entretien par le dépôt de garantie.
Maintenant, les chauffages doivent respecter les normes européennes concernant l’économie d’énergie. Demandez conseil à un agent spécialiste Reconnu garant de l’environnement (RGE).

Autres informations et conseils